Aller au contenu principal

Rencontre au sommet

L’Everest. Personne ne sait trop à quoi il ressemble, mais à l’évocation de son nom, 4 chiffres défilent instantanément dans toutes les têtes : 8 8 4 8. Le jackpot légendaire du toit du monde.

Jusqu’au jour où il devient réalité et se dévoile sous vos yeux ébahis. Dissimulé par ses congénères à la ligne plus acérée, l’Everest n’en reste pas moins majestueux et bel et bien celui dont la tête flirte avec les cieux.

Pour beaucoup de voyageurs, l’apercevoir est un but en soi. Pourtant, après quelques jours passés à arpenter les sentiers himalayens, on l’oublie presque pour se laisser gagner par un sentiment de beauté généralisé. L’immersion au milieu des montagnes est totale, pas une seule seconde il n’est un sommet enneigé qui n’attire votre regard ou une vallée qu’il n’embrasse tout entier.

Évoluer dans de tels paysages est absolument féérique et les randonneurs ne lâcheraient pour rien au monde leur bâton magique. La journée chacun marche à son rythme et savoure l’immensité alentour, mais dès l’arrivée au refuge la camaraderie reprend le dessus – surtout qu’il n’est pas rare de retrouver les mêmes personnes de loges en loges – et les soirées sont mêmes plutôt enjouées. Le thé au citron à peine infusé, anecdotes et récits fusent de toutes parts, tandis que la chaleur du poêle lentement se diffuse, faisant presque oublier qu’il va falloir dormir emmitouflé dans son duvet.

Entre l’ambiance des tea houses et l’afflux de globules rouges, seuls nos mollets pourraient trouver quelque chose à redire. Et encore, car hormis quelques ascensions bien spécifiques, le trek ne présente pas de difficultés majeures, si ce n’est gérer son souffle et son effort. Car à cette altitude, la tête se transforme vite en caisse de résonance et le spectre du mal des montagnes guette tout marcheur un peu trop pressé d’arriver.

Les seuls capables de gambader sont les porteurs. Avec leur pas léger malgré les sacs entassés sur leur dos, ils semblent défier les lois de la nature humaine, qu’ils honorent pourtant de leur plus grand sourire.

A leurs cotés nous avons marché 15 jours durant, traversé de nombreux villages, posé pour la postérité au camp de base de l’Everest, franchi le col du Chola, grimpé au Kala Patthar et au Gokyo RI pour admirer les sommets de l’Himalaya aux plus belles heures de la lumière et bouclé ainsi ce qui restera comme le plus fabuleux trek de notre vie.

A

18 Commentaires Poster un commentaire
  1. Danielle #

    Votre art pour nous raconter et nous faire partager textes et vidéos atteint cette fois le « sommet », merci pour ces bons moments. C’est magnifique.

    31 octobre 2012
    • Aquiltour #

      Comme tout ce qu’on a vu. Ce qui aide beaucoup pour raconter. Mais merci pour tous ces compliments !

      1 novembre 2012
  2. Abdelmajid & Saida #

    A chaque fois, le même sentiment. Nous avons l’impression d’y être. Vos écrits sont relus, relus, relus . . . avec un plaisir chaque fois renouvelé.

    Avec vous, l’impossible semble à portée de main.

    Chapeau bas.

    31 octobre 2012
    • Aquiltour #

      Notre mission n’a rien d’impossible et nous prenons toujours autant de plaisir à relever ces défis qui se présentent à nous tous les jours. Et bien sûr à vous les faire partager !

      1 novembre 2012
  3. Jean-Pierre #

    La beauté des images sur le fond sonore nostalgique de Jean Ferrat alliée à la qualité du récit écrit arrachent un commentaire ému et admiratif même aux plus rétifs à la technologie, je sais un grand père qui doit être fier là où il est, le talent saute une génération dirait-il !

    Jean-Pierre

    1 novembre 2012
    • Pierre-Alexandre #

      Vous ici ! Incroyable ! Merci pour ce bel hommage sur notre toile Monsieur Mercier. Mais ne dit-on pas aussi : tel père tel fils !

      1 novembre 2012
  4. Zineb #

    Trop beau!
    j’ai bien noté la spéciale dédicace bollywoodienne ;)

    2 novembre 2012
    • Aquiltour #

      Thank you didi

      8 novembre 2012
  5. Saddek #

    Azul ! Une seule chose à dire : bsaht’koum !!!!

    2 novembre 2012
    • Aquiltour #

      Cimer l’hami

      8 novembre 2012
  6. Brigitte #

    Vous me faites rêver depuis le 15 janvier!!!!!, c’est magnifique.
    Brigitte Lapasset

    2 novembre 2012
    • Aquiltour #

      Voilà qui nous met la pression pour les 2 mois et demi restants ;-) Pourvu que ça dure !

      7 novembre 2012
  7. Myriam #

    Haaile! Tres beaux paysages! On a envie d’y etre. Ismael a aussi aime la video, et n’a retenu que le tour en helico ;-)

    4 novembre 2012
    • Aquiltour #

      Ca pète hein ?! Et pourtant d’aucunes dont je ne citerai pas le nom se sont même offert le luxe de faire une petite sieste pendant le trajet…

      7 novembre 2012
  8. Maria-Clara #

    Poesie mesclé a aventure, e un talent pour le recit que nous rend trè s emus!!!! Danielle et Jean Pierre ont raison d entre bien fieis de vous! Bravo! Et Merci!!!!!! Bises, Maria clara

    5 novembre 2012
    • Aquiltour #

      Obrigado Clara !!! Mais quelques soient les merveilles que nous voyons, nous n’oublierons pas par où notre voyage à commencer !

      7 novembre 2012
  9. Marisa et Marie-Chantal #

    COUCOU, merci pour ses super reportages et vidéo, qui nous font rêver, amicalement Marisa et Marie-Chantal

    6 novembre 2012
    • Aquiltour #

      Pour nous aussi c’est un rêve et pourtant nous avons les yeux grand ouverts !

      7 novembre 2012

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s