Aller au contenu principal

Money, Money, Money

Comme j’ai un peu de temps devant moi et que la météo m’empêche d’aller profiter des joies du lac, l’heure est venue de voir si après une telle inactivité il me reste encore une once de compétences statistiques…

Tentons donc ensemble de répondre à une grande question : combien coûte un tour du monde ?

A

Pour vous aider, quatre propositions :
–  réponse A : c’est hors de prix
–  réponse B : toutes ses économies
–  réponse C : pas tellement plus que la vraie vie
–  réponse D : ça n’a pas de prix

Postulat de départ
Si vous rêvez de partir, le coût ne doit pas être un frein car nul besoin de gagner au loto pour sillonner la planète. Seul hic, pendant un an pas de rentrées d’argent, alors il faut évidemment quelques réserves. Quant au retour sur investissement, vous le mesurerez à l’aune de vos expériences et de votre nouvelle banque de souvenirs.

Variables aléatoires
D’une manière générale, un budget tour du monde s’articule autour de quatre grands postes : le logement, la nourriture, les transports et les activités.
Notre tactique fut simple : rogner à fond sur le logement et la nourriture pour pouvoir se faire plaisir sur les activités entre deux voyages au long cours.

–  Logement et nourriture
Tout dépend bien sûr des régions visitées, mais à de rares exceptions près la vie sur place est nettement moins chère que chez nous. Alors sauf à vouloir dormir en 3 étoiles au fin fond de la jungle amazonienne et manger du foie-gras au pied de l’Everest, logement et nourriture sont rarement ruineux.
Pour nous ce ne fut pas toujours très glorieux, mais on a survécu ! Au menu, riz, riz et riz avec au dessert un dos en compote.

–  Transports
Difficile d’économiser sur les déplacements car par définition, pendant un voyage autour du monde, on voyage ! Les distances sont souvent immenses et même en optant pour de grandes traversées en bus, les transports finissent inévitablement par peser dans la balance.
A titre d’exemple, on y a passé en cumulé plus de 50 jours !

–  Activités
Qu’elles soient culturelles, sportives ou gustatives, les activités restent le meilleur moyen de profiter pleinement des richesses de chaque pays. Facultatives mais absolument indispensables.
Pour nous pas question de mégoter et on ne s’est rien refusé !

Représentation graphique
En termes de répartition, nos dépenses s’articulent de la manière suivante :

Répartition

Activités, Transports et Logement-Nourriture forment ainsi trois blocs de presque égale importance.

NB : 10 ans d’Excel pour en arriver à ce camembert et après on ose dire que l’actuariat ne sert à rien…

Et au niveau du coût nous direz-vous ?
Notre budget moyen sur place s’élève à environ 50 euros par jour et par personne, ce qui nous positionne dans la fourchette haute des voyageurs.

Facteurs discriminants
Ce coût est essentiellement corrélé à trois facteurs : les pays visités, le temps passé sur place et les activités pratiquées.

–  Destinations
Les disparités sont assez grandes d’un pays à un autre, donc encore une fois tout dépendra du choix des destinations.
Certaines comme le Japon font très mal, mais on ne les aurait sacrifiées pour rien au monde, d’autres sont beaucoup plus abordables voire extrêmement bon marché (Bolivie et Indonésie par exemple). Un an et 20 pays nous ont permis d’atteindre un certain équilibre.

–  Durée de séjour
Le temps consacré à chaque pays influe grandement sur le budget moyen car il permet de diluer des frais (visa d’entrée, transport, etc.) qui souvent ne reflètent pas le coût réel de la vie et peuvent nécessiter de nombreux jours pour être amortis.
En moyenne nous avons passé 3 semaines par pays, un bon compromis pour flirter avec ses principaux attraits.

–  Activités
Les activités peuvent à elles seules exploser le coût d’un pays. Quitte ou double ?
Vous le savez, nous ne nous sommes pas privés pour vérifier la loi des grands nombres : delta-plane, excursions en tous genres, canyoning, snorkeling, plongée, saut à l’élastique, croisières, treks, visites, tout y est passé !

Ventilation des résultats
Pour chacun des pays traversés, notre budget moyen est le suivant :

budget

Difficile toutefois de comparer les pays entre eux, quand en Australie nous avons fait presque exclusivement du couchsurfing, en Indonésie passé nos brevets de plongée, en Mongolie et au Népal pris part à de longues excursions « all-inclusive » et à Hong Kong fêté la fin du voyage dans un resto 2 étoiles.

NB : pour tous les voyageurs qui souhaiteraient plus de détails, n’hésitez pas à nous contacter directement.

Frais généraux
Aux dépenses sur place il faut bien sûr ajouter le billet tour du monde, autour de 3 500 euros/pers, mais variable en fonction du trajet et du nombre d’escales*, ainsi que quelques dépenses avant de partir (vaccins, vêtements techniques, matériel électronique…).
Ne possédant pas le moindre équipement de randonnée et prêts à tout pour vous faire partager nos aventures, nous avons pas mal investi. Sans parler de la croisière aux Galapagos que nous avions également bouclée depuis Paris.

Conclusion
Au final, cela nous amène autour de 50 000 euros pour deux, tout compris. Pas donné, mais si peu au regard de ce que nous avons vécu.
C’est sur cette dramatique (mais authentique) banalité que s’achève cet article et notre réponse est donc sans hésiter la réponse D !

CQFD
A

* notre itinéraire : Paris – Rio de Janeiro (via Madrid), A-R Santiago – Ile de Pâques, Santiago – Auckland, Auckland – Sydney, Sydney – Singapour, Singapour – Tokyo, Tokyo – Beijing, Delhi – Bangkok, Hanoi – Hong Kong, Hong Kong – Paris

Publicités
4 Commentaires Poster un commentaire
  1. Abdelmajid & Saida #

    Même si j’avais le budget nécessaire, je n’oserais pas faire ce que vous avez fait.

    encore une fois BRAVO ! ! !

    12 juin 2013
  2. Enfin !!!! le blog revit. Cela me manquait tellement.
    Tu es le roi de l’Excel-lence verbale et le prince de l’Excel (et oui, peux mieux faire : l’espace entre les parts de camembert doit être identique et tu aurais pu classer les coûts par pays par ordre croissant ou décroissant). Non, non, je ne suis pas maniaque…
    Bises
    Bénédicte

    12 juin 2013
  3. jltheyoung #

    Analyse intéressante qui me fait rêver…… sachant que je ne suis pas sportif ni casse-cou, je ferai des économies sur le poste activites et augmenter ainsi mon budget gastronomie…..on ne se refait pas!
    Belle leçon de transparence de mes actuaires préférés sur leurs comptes de campagne. Pour conclure : ce que vous avez fait n’a pas de prix.
    Que du bonheur, des souvenirs, des rencontres….le plus beau de la vie! On vous aime, ne changez pas.

    12 juin 2013

Rétroliens & Pings

  1. Moroccan Nomad » As-tu trouvé la carte au trésor ?

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s